Fond documentaire

La vidéothèque de Peuple et Culture Corrèze

Depuis 2001, date du début de la constitution du réseau de diffusion du cinéma documentaire en milieu rural, l’association Peuple et Culture Corrèze a conservé de manière systématique une copie DVD de la quasi totalité des films projetés. A ce jour la vidéothèque, qui rassemble près de 1.800 titres, est représentative de la richesse et de la grande diversité du cinéma documentaire.
Depuis quelques années maintenant, nous recevons les films sous format numérique et ils peuvent être transmis par l’intermédiaire d’une clé USB.

Plusieurs auteurs de renom ont trouvé leurs places dans notre vidéothèque tels que Agnès Varda, Rithy Panh, Chris Marker, Chantal Akerman, Carole Roussopoulos, Jean-Louis Comolli, Claire Denis, le groupe Medvedkine…

Un fond riche et éclectique à disposition

Tous ces films sont à votre disposition dans les locaux de Peuple et Culture pour un prêt gratuit.

Et pour toute recherche précise, vous pouvez contacter David Chadelaud : david.chadelaud@gmail.com

Les groupes en campagne

En octobre 2001, Peuple et Culture Corrèze a commencé à imaginer et à mettre en place un réseau de diffusion à Tulle et dans plusieurs petites communes rurales en Corrèze. Avec la conviction que le cinéma documentaire est capable de provoquer plaisir, émotion, pensée, interrogations sur soi et sur le monde.

Depuis plusieurs années, s’est construit un réseau de diffusion grâce au soutien et la motivation de spectateurs actifs qui partagent l’envie de faire découvrir des films au sein de petites communes où le cinéma documentaire n’arrive jamais. Chaque localité décide de sa programmation : elles défendent et soutiennent ainsi un choix indépendant. En moyenne, 70 projections ( sur grand écran et avec une qualité de l’image et du son ) ont lieu chaque année suivies d’une discussion parfois en présence du réalisateur ou d’un protagoniste du film et d’un moment convivial.

Ces projections ont lieu dans plusieurs communes : Saint-Martin-La-Méanne, Chenailler-Mascheix, Marcillac-La-Croisille, Madranges, Chartrier-Ferrière, Saint-Pardoux-La-Croisille, Chanteix, Sérilhac, Le Chastang… dans des salles des fêtes, des granges, un temple, chez l’habitant, en plein air…

Des projections en plein air, l’été, un rendez-vous privilégié

Et toujours la volonté de collaborer et d’imaginer des initiatives communes avec les associations ou salles de cinéma qui diffusent du cinéma documentaire : Mémoire à vif, le cinéma Véo à Tulle et le cinéma Louis-Jouvet à Uzerche (avec lesquels Peuple et Culture a une convention), le cinéma l’Esplanade à Egletons, le Secours Populaire de Tulle, ainsi qu’avec d’autres structures ou réseaux : les lycées et collèges, les écoles, RESF 19, la médiathèque intercommunale de Tulle, Corrèze environnement, Medication Time, Lost in Traditions, l’OCCE 19.

Des projections mensuelles sont organisées dans les locaux de Peuple et Culture et regroupent l’ensemble des acteurs locaux pour visionner ensemble des nouveaux films qui ont souvent été découverts dans les festivals de cinéma documentaire, notamment les Etats généraux du cinéma documentaire de Lussas, le festival du réel à Beaubourg dans lesquels se rendent régulièrement plusieurs personnes de l’association.

Voir des films et en discuter ensemble

Pour rejoindre l’initiative et organiser des projections dans votre commune, ou simplement emprunter un dvd parmi les 1800 titres de la vidéothèque, prendre contact avec David Chadelaud au 05 55 26 32 25 ou par mail à : david.chadelaud@gmail.com

Des mots qui nous tiennent chauds

Le Lieu lien ouvert par Fabienne Yvert rue Jean-Jaurès à Tulle

Artiste et auteure née en 62, Fabienne Yvert joue avec les mots sur de multiples supports. Depuis plus de trente ans, les mots mènent la danse, dans des livres d’artiste, de poésie, accrochés au mur, estampés dans de la porcelaine, suspendus dans l’espace, tenant sur un fil ou allumés par l’élecriture.
Elle a publié une dizaine de livres aux éditions Le Tripode, La ville brûle, les Editions des petits livres. Des objets littéraires à chaque fois peu identifiables, mais toujours tendres, drôles et caustiques, salués en ces termes par la presse. 

Au début de sa résidence en 2019, elle a ouvert à Tulle rue Jean-Jaurès un local Le Lieu lien. Elle a présenté son travail dans l’église Saint-Pierre à Tulle du mois de septembre à fin octobre 2020 avec une exposition intitulée : Le ciel commence à hauteur des semelles.

Site http://fabienneyvert.com/

Sur son blog, on peut lire et voir différents aspects de son travail à Tulle : Blog http://fabienneyvert.com/un-blog/.