Curieux monuments !


En 2021, sur la commune de Saint-Pardoux-la-Croisille, un nouveau projet fait suite au Musée éphémère, ses collections de mystères et de curiosités, qui avaient pris place au cœur de la commune du plateau des étangs à l’été 2019. Sous l’impulsion de Peuple et Culture, de l’École nationale supérieure d’art de Limoges, de la Municipalité et de l’Amicale laïque, Jean-Pierre Larroche et Zoé Chantre avaient été invités à construire un (éco)musée partagé.

Des collections éclectiques, des curiosités, exposées l’été 2019


Ce nouveau projet propose de semer en tous sens des monuments publics éphémères à travers tout le village. Ils feront tous l’objet d’une inauguration publique.
Ces monuments prendront des formes très différentes – plaque, inscription, statue, ruine, tombeau, monument enfoui, caché, sonore… ils célébreront ensemble des trésors minuscules ou gigantesques, intangibles éphémères, drôles, périssables, fragiles, mystérieux .

L’équipe
Les deux artistes Zoé Chantre et Jean-Pierre Larroche sont aujourd’hui rejoints par la scénographe Céline Diez et le musicien Marc Sollogoub.
Un groupe d’étudiantes et étudiants de l’ENSA participera à la réalisation de cette collection monumentale, comme cela avait été fait en juillet 2019 pour le Musée éphémère. Cette participation prendra la forme d’un chantier de réalisation in situ pendant la toute la première quinzaine de juillet.

Le projet a commencé à prendre forme au début de l’année 2020. Une réunion de présentation en forme de pique-nique sur le pré communal s’est tenue le 10 juillet dernier pour lancer publiquement le projet auprès de la population de la commune. Une première ébauche des projets de monuments a été établie. Elle va encore bien-sûr faire l’objet d’un gros travail de mise en forme et d’ajustements. Un travail sera mené dans les trois classes du regroupement scolaire qui donnera l’occasion aux enfants des écoles d’intervenir à part entière dans le projet. Trois étudiantes ou étudiants de l’ENSA et leur enseignant interviendront dans les trois classes (4 journées dans chaque classe) autour de l’invention de l’ « Ecole idéale ».

Vous êtes tous les bienvenus dans l’équipe !

Nous avons déjà beaucoup (trop) d’idées…
Aux champignons, Aux poissons de la rivière – Monument immergé, A Beau Site – monument comestible, Au monde englouti (sous le lac), Au monde souterrain, Aux sons de Saint Pardoux, Le très très très petit monument, Le monument clandestin, A la résistance, Aux vivants et aux nouveaux venus à venir, Aux « c’était mieux avant ? », A Saint-Eutrope, à l’ours, à la carriole, Le Monument à la Noix, Aux écoles, A la débroussailleuse silencieuse, Au bricoleur du Dimanche, A la Bienvenue, Au futur (Saint Pardoux en 2079 et 2387), Aux exploits personnels, Aux événements mystérieux, Les endroits préférés/remarquables/exceptionnels, La cloche de Saint-Pardoux, Un monument nomade, Un monument au lien…
N’hésitez pas à compléter, tout le monde peut participer !
Nous recherchons des histoires particulières : nous sommes à l’affût de toutes les histoires qui peuvent nourrir et inspirer les différents monuments : Récits d’exploits personnels, visions du futur de Saint-Pardoux, histoires des résistances de toutes natures, témoignages des choses englouties sous le lac…
Nous collectons, dès maintenant : de la laine en pelote, cardée, des crochets, des tissus, des petits objets, aiguilles à feutrer, blocs de mousse etc.
Nous glanons des inventions et des savoirs-faire : une collection de très petits monuments est déjà en train de se constituer. La moindre idée ou réalisation, aussi petite ou fragile soit-elle, aura sa place au cœur du dispositif. Un concours de débroussailleuses silencieuses est aussi lancé ! Un monument à Beau site sera constitué de pâtisseries, chocolats et autres viennoiseries spectaculaires. Avis au gourmands et aux cuisiniers ! Et tous azimuts nous recherchons aussi tricoteurs et tricoteuses, bricoleurs et bricoleuses, rêveurs et rêveuses, cuisiniers et cuisinières, musiciens et musiciennes, jardiniers et jardinières, inventeurs et inventeuses de tous poils, peigneurs de girafes…
Nous préparons des inaugurations musicales : les inaugurations de tous ces monuments se feront majoritairement sonnantes et probablement trébuchantes : chorales de tous poils, fanfares improvisées, hymnes solennels, tubes revisités, discours truqués et on en passe. Nous lançons un appel à toutes les personnes qui veulent nous prêter leur voix, surtout celles qui pensent ne pas savoir chanter !
Les ateliers chant auront lieu courant juin et de façon intensive début juillet, à l’approche des inaugurations.
Nous collectionnons vos endroits préférés. Deux appareils photos circuleront dans la commune de main en main…




Contacts :
Zoé Chantre : chantrezoe@gmail.com ; 06.85.92.76.18
Jean-Pierre Larroche : jplarroche@gmail.com ; 06.77.77.00.07
Céline Diez : diez.celine@gmail.com ; 06.23.46.02.08
Marc Sollogoub : marc.sollogoub@yahoo.fr ; 06.62.25.26.45