PEC et l’artothèque

Un fonds d’art contemporain à disposition

En 1991, l’Artothèque du Limousin confie à Peuple et Culture la galerie de prêt pour le département de la Corrèze. Cette mission s’inscrit plus globalement dans les actions conduites par Peuple et Culture depuis 1983 en matière d’art contemporain : travail de médiation qui vise à faciliter le contact entre le public, les oeuvres et les artistes.

Pendant les premières années, Peuple et Culture a animé le relais Artothèque sans moyens spécifiques particuliers

Très vite nous avons pris conscience que l’utilisation potentielle du relais Artothèque était loin d’être optimisée. Pour plusieurs raisons : l’essentiel étant que malgré toutes les volontés de décentralisation, les phénomènes de centralité se reconstituent toujours plus vite qu’on ne le suppose. En effet, force était de constater au bout de quatre ou cinq années de fonctionnement que le relais profitait à des particuliers et à des structures de Tulle et des alentours de Tulle mais pas suffisamment à des lieux du département plus éloignés et isolés. Ainsi des adhérents de la première heure, motivés et convaincus par les objectifs et les fonctions de l’Artothèque se sont découragés et essoufflés tout simplement parce qu’ils étaient à une heure et demie ou deux heures de route aller/retour du relais de Tulle et devaient consacrer une demi-journée de leur temps à leur “réapprovisionnement”. Sans compter bien entendu les utilisateurs “potentiels” qui n’avaient jamais franchi le pas.

Si bien qu’à un moment s’est posée la question de savoir comment faire en sorte que l’instrument constitué par l’Artothèque du Limousin (et son fonds important), devienne réellement en Corrèze un outil de proximité concret.

C’est ainsi qu’est né le projet “Artobus” qui a réellement commencé à se mettre en place au début de l’année 1999.

Les objectifs du relais artothèque et de l’artobus

L’artobus est un véhicule équipé permettant d’acheminer les œuvres de l’Artothèque vers les utilisateurs, existants ou potentiels, éloignés de Tulle, notamment en milieu rural (collèges, écoles primaires, petites communes, associations, foyers ruraux, etc …)  Cette fonction d’acheminement et de renouvellement des prêts au plus profond du tissu rural constitue la base matérielle du projet mais ne peut bien sûr se suffire à elle-même. Elle est fondamentalement appuyée par un dispositif d’accompagnement : sensibilisation à la connaissance de la collection, fiches pédagogiques sur les œuvres, les artistes, les courants artistiques, constitution d’un fonds de documents et d’ouvrages sur l’art contemporain.

L’art prend aussi la route

Accueil des abonnés

Le relais artothèque accueille quotidiennement ses abonnés qui peuvent, s’ils le désirent, être orientés dans leur choix, trouver des documents sur les artistes, découvrir de nouvelles pièces, réserver des œuvres déjà en circulation ou pouvant être demandées à l’artothèque de Limoges.

Les enseignants bénéficient d’un support particulièrement intéressant pour développer leurs projets en arts plastiques et retenir des œuvres en fonction des tournées de l’artobus. Le relais est aussi un lieu ressource et d’information concernant toutes les activités et événements culturels, en particulier pour les arts plastiques.

Le Lycée Edmond-Perrier à Tulle accueille dans son CDI une sélection d’oeuvres de Raoul Hausmann, issue du Fonds FRAC

Le travail avec les scolaires

Les actions menées en milieu scolaire représentent le plus important volume d’activités du relais :

  • contacts et si possible rencontres au relais pour les abonnements et le choix des œuvres
  • mise à disposition des documents et des pistes pédagogiques permettant de dégager des thèmes
  • organisation de l’acheminement des œuvres en fonction des tournées et des projets
  • lectures d’œuvres avec les élèves dans les classes
  • visites commentées des expositions de l’artothèque dans divers secteurs du département
  • ateliers de pratique artistique en relation avec les œuvres de la collection.

Ce dispositif est incontournable pour les enseignants qui souhaitent aborder l’art contemporain et sensibiliser les élèves à ces différentes pratiques qui peuvent croiser d’autres disciplines comme la littérature ou les sciences.

Un travail de médiation qui s’effectue de l’école au lycée

Informations complètes sur les conditions de prêt des œuvres sur l’onglet :
Une collection à disposition